Un extrait vidéo au hasard
Parcourez le catalogue des Rencontres Internationales, effectuez une recherche dans les archives des oeuvres présentées depuis 2004. De nouveaux extraits vidéos sont régulièrement mis en ligne, les images et les textes sont progressivement mis à jour.
Léandre bernard-brunel
Ogres, les fauves de Farafangan
Fiction expérimentale | hdv | couleur | 22'19'' | France / | 2011
Dans un parc abritant autrefois une exposition coloniale, des gardiens invisibles s?inquiètent d?une odeur étrange. Des bruits courent dans cette fausse végétation tropicale. Des grognements, des soupirs, des voix résonnent dans les murs des anciens pavillons de foire. Une nourrice malgache, la Ramatou, et un chauffeur, « nègre-bohème » commentent le départ des maîtres, dans un colloque sentimental où se mêlent ironie et vraie-fausse mélancolie.
Historien de formation, né en 1985, étudiant en dernière année aux Beaux-Arts de Paris et ayant étudié en Inde à la Faculty of Fine de Vadodara, je développe un travail sur l?espace en vidéo à la lisière du cinéma. Les questions de la théâtralité, de la voix et de l`objet y tiennent une place centrale. Inspirés du langage scandé des lanternes magiques et du prècinéma, mes films mettent en jeu une circulation heurtée de signes. Une affaire de foire et de monstration. Je pars toujours d`un document que je distords avec une simplicité dans les moyens optiques et acoustiques que j`utilise. Je recherche des formes au seuil de l`hypnose et de la fantasmagorie, à l`agonie du sommeil. Mon travail a été montré au 57ème salon de Montrouge, à la Chapelle des Carmélites à Toulouse, à l?Alliance Française de Baroda en Inde, à la Biennale de Belleville ou encore au Passage de Retz pour l?exposition d?Emmanuel Saulnier. Mon dernier film, Colorature, sera présenté à la Galerie Jerôme Poggi sous le commissariat de Stéphanie Cottin. Depuis Juin 2011, mon travail est soutenu et diffusé par Arte Créative. Parallèlement à mon travail d?artiste, je collabore avec des maisons de productions de film comme consultant. Pendant plus de trois ans, j?ai été lecteur à Arte France Cinéma auprès de Michel Reilhac.