FR EN  
 
 
 
   
 
 NOV. 26 - DEC. 4, 2010
 SCREENINGS:
mo
tu
we
th
fr
sa
su
 EXHIBITION
 DEBATES, FORUM:
mo
tu
we
th
fr
sa
su
 SPECIAL EVENTS
 MULTIMEDIA
 PERFORMANCE
 VIDEO LIBRARY
 PHOTO VIDEO BLOG
 BERLIN 2011
 MADRID 2011
 PARIS 2010
 
 PROGRAMME PAR JOUR
  • 30 novembre, 20:00
PALAIS DE TOKYO
13 avenue du Président Wilson - 75116 Paris
Métro: Iéna, ligne 9

Entrée libre. Priorité aux personnes accréditées
[PERFORMANCE MULTIMEDIA]
MARDI 30 NOVEMBRE
20:00
| AUDITORIUM, ENTREE LIBRE

VARIATIONS VII

Atau TANAKA, Matt WAND, :ZOVIET-FRANCE:
Variation VII
Performance multimédia | 02:00:00 | Royaume Uni | 2010

Avec le soutien de Arts Council England

© Atau TANAKA, Matt WAND, :ZOVIET-FRANCE:

‘‘Variation VII’’ est la réinterprétation d’une pièce du compositeur américain John Cage, utilisant le son créé par les outils de communication. Quatre artistes contemporains, Atau Tanaka, le duo :zoviet-france: et Matt Wand, transposent l’œuvre de nos jours, l’interpréte avec l’ensemble des médias contemporains analogiques et numériques existants.

En 1966, John Cage conçut un projet ambitieux corrélant l’espace physique et les médias. ‘‘Variation VII‘‘ devait transformer l’espace architectural en un espace médiatique, dans lequel les outils technologiques de communication comme la radio, la télévision et le téléphone devaient transposer le système global des médias et l’environnement urbain de New York à travers une performance live.
L’un des aspects les plus importants de ‘‘Variation VII‘‘ est la façon dont la performance rejoue une sorte de cartographie musicale de l’environnement sonore et médiatique qui nous entoure et nous traverse, insaisissable cependant pour nos sens. John Cage était très conscient de cela, et écrivait en 1966 au sujet de la radio : « tout ce que la radio fait, c’est de rendre audible quelque chose dans lequel vous êtes déjà. Vous êtes baigné dans des ondes radio. »

Le duo :Zoviet-France: assemble et travaille à partir de matériaux domestiques et cosmologiques. Leur musique transcende le matériau de départ, ils esquissent des structures sonores cycliques chatoyantes à partir de systèmes aléatoires.
Matt Wand déploie les propriétés sonores latentes d’objets trouvés, tout en développant un sens exceptionnel du collage-sonore, aussi bien issu de son travail avec Stockhausen et Wazlkman, que de son travail personnel.
Atau Tanaka produit un espace sonore à l’aide des mouvements physiques et de capteurs. Il explore les ultrasons, les infrarouges et utilise les détecteurs bioélectriques comme des instruments de musique, contrôlés par le gestes et le mouvement.
 
 
retour haut de page retour