Moving_image #4
Browse information about screenings in the cycle "Moving_image, A Contemporary ABC" from October 2012 to March 2015 at the Gaîté Lyrique in Paris. A laboratory for discovery and reflection dedicated to contemporary practices of the moving image. Video, cinematic and multimedia works are presented as an Alphabet book.
D comme documentaire
Gaîté Lyrique, Paris, France | mardi 22 janvier 2013
Pour la quatrième lettre de son abécédaire, MOVING_IMAGE vous propose d’explorer différentes formes documentaires, avec des oeuvres d'Alicia Framis, Natacha Nisic, Libia Castro et Ólafur Ólafsson, Phillip Warnell, Eléonore de Montesquiou, et un film rare de Peter Weiss.

ŒUVRES PROJETÉES
Alicia Framis : Secret Strike, Rabobank | Vidéo | 9'17'' | Espagne/Pays-Bas | 2004
Natacha Nisic : Le textile est mort mais les gens vivent encore | Documentaire exp. | 12'07'' | France | 2009
Libia Castro, Ólafur Ólafsson : Caregivers | Documentaire exp. | 14' | Espagne/Islande/Italie/ Pays-Bas | 2008
Eléonore de Montesquiou : Radiotehnika | Documentaire exp. | 18'51'' | France/Lettonie | 2011
Phillip Warnell : I First Saw the Light | Film exp. | 12' | Royaume-Uni | 2012
Peter Weiss : Faces in Shadows | Documentaire exp. | 12'58'' | Suède | 1956

La question documentaire fait probablement partie des aspects les plus significatifs de la création audiovisuelle contemporaine. Nous assistons depuis une dizaine d’année à l’émergence de nouvelles formes, une diversité d’approches documentaires qui interrogent notre rapport au réel et à ses représentations, qui questionnent la spécificité des lieux, et explorent les relations de l’individu au réel fictionné et à l’Histoire. Loin d’être exhaustive, cette séance souhaite proposer un aperçu d’approches documentaires significatives. Alicia Framis filme les employés d’une grande banque aux Pays-Bas immobiles et figés dans leurs gestes quotidiens. Natacha Nisic filme en plan séquence les mains des ouvrières et des ouvriers qui racontent leur travail à la chaîne et leurs gestes dans l’usine de filature Desurmond à Tourcoing, fermée en 2004. Libia Castro et Ólafur Ólafsson proposent le portrait de deux aides soignantes venues d’Ukraine et de Roumanie et leurs patients âgés, combiné à une musique pour soprano, chœur de femmes et hautbois, composée à partir d’un article de journal décrivant ce phénomène. Phillip Warnell observe la maquette d’une partie de Whitechapel à Londres réalisée par John Merrick, l’homme éléphant, entrecoupé par des extraits de ses notes autobiographiques. Eléonore de Montesquiou interroge les vestiges d’une radio ouvrière dans une usine à Riga, suit le récit d’une femme ingénieur qui a travaillé là il y a des années. La séance se terminera avec un film rare de Peter Weiss, filmant les visages d’enfants, d’ouvriers et de clochards, et l'ombre sur chacun d’entre eux et autour d’eux.