Exhibition
Beyond Les Rencontres Internationales, video and multimedia exhibitions are curated on the invitation of museums, biennales and art centres. They offer critical and progressive insight into areas with shifting boundaries, converging the aesthetic, social and political questions of our time, including issues related to changing modes of production and distribution.
Paradise
Tabacalera de Madrid, Espagne | 23-29 mai 2011
Nous avons souhaité intervenir le moins possible sur le lieu, garder les structures installées dans l'espace pour des projets précédents, laisser encombrés les anciens bureaux adjacents, afin de réfléchir avec le lieu, avec ce qu'il génère et accueille, avec ses strates d'activité dans le temps. "PARADISE" s'intéresse à ce qui structure un espace et fait que nous souhaitons l'habiter ou le désinvestir, ou comment un lieu développe ou annihile sa charge symbolique, et s'impose comme lieu du pouvoir ou de l'intime. Les œuvres de l'exposition interrogent nos modèles de vie et de représentation, les modélisations qui structurent notre esprit et notre rapport au réel. Elles explorent la possibilité ou l'impossibilité contemporaine d'un espace commun. A partir d'espaces et de lieux spécifiques, les images soulignent ou réarticulent une dimension politique, et se posent comme autant de propositions critiques qui répondent à notre époque et notre histoire.
Olivo Barbieri scrute la modélisation d'espaces urbains, la vie idéale qu'ils présupposent, et la substitution de l'histoire par une représentation rêvée. Jaime Davidovich documente une performance de Gordon Matta-Clarck, qui achète aux enchères publiques des terrains minuscules, interstices entre des constructions urbaines. L'insignifiant devient ici le lieu critique de notre société, une ouverture créatrice au milieu des surfaces rentables. Carlos Irijabla joue sur le changement d’échelle et notre perception, et analyse des espaces perdus, non utilisés, hors des proportions humaines, et nous renvoie peut-être aussi, de manière paradoxale, à nos espaces de liberté et de vie en commun. Txupo Poyo interprète le bâtiment du siège de l’ONU à New York, comme incarnation architecturale de l'utopie du Corbusier et d'une union entre les peuples, mais aussi des contradictions et des compromis inhérents à un tel lieu construit pendant la guerre froide. Hans op de Beeck modélise un hôpital, sur le modèle des centres commerciaux et de l'industrie muséale, lieux standardisés dont émane une impression d'aliénation et d'interchangeabilité. Aglaia Konrad interroge le matériau d'une architecture, alors que Peter Downsbrough interroge la fonction d'un espace, l'ordre et la régulation qu'un système social impose. Clement Valla compile les failles de représentations numériques produites par Google Earth, alors que Julien Levesque reconstruit des paysages à partir de Google Street View. Matéo Maté traverse son environnement domestique, créé un paysage avec les objets de son quotidien. A l'opposé, Didier Faustino scanne les bâtiments abandonnés d'un ministère en Géorgie, réminiscence du pouvoir et d'un moment de l'histoire. Paul Rowley et Tim Blue analyse l'existence de bâtiments à l'abandon, vestiges d'un siècle révolu. Jacob Gautel confronte la cité idéale des années 60 avec sa réalité présente au travers du regard et du discours de ses habitants. Utopie sociale et logique de production travestie en espoir du mieux vivre. André Fortino prend la mesure de l’espace et le charge de toute sa dynamique physique et pratique. Il réactualise des fonctions de l'espace, les réinterprète. Sa traversée exprime physiquement une force critique faisant voler en éclat la perception que nous avions de ces espaces avant qu'ils ne sombrent dans l'inutilité et l'abandon.

ARTISTES EXPOSÉS
Olivo Barbieri : site specific_SHANGHAI 04, LAS VEGAS 05, SEVILLA → (∞) 06 | Video | hdv, 35mm, 35mm | 00:12:45, 00:12:30, 00:13:00 | Italie, Chine, USA, Espagne | 2004 - 2010
Gordon Matta-Clark / Jaime Davidovich : Reality Properties - Fake Estates | Documentaire exp. | 00:07:00 | USA | 1975
Peter Downsbrough : AS] IN | Video | 00:03:35 | USA, Belgique | 2007
Didier Faustino : Exploring Dead Buildings | Video | 00:13:52 | France, Géorgie | 2010 | Georgian Ministry of Highway Construction, Tbilisi
André Fortino : Hôtel Dieu | Video | 00:45:00 | France | 2009
Jakob Gautel : Ville nouvelle? | Documentaire exp. | 00:23:13 | Allemagne, France | 201
Carlos Irijalba : Unwilling Spectator | Video | 00:05:21 | Espagne, Chine | 2010
Aglaia Konrad : Concrete & Samples I Wotruba Wien | Documentaire exp. | 00:16:30 | Autriche, Belgique | 2009
Julien Levesque : Street Views Patchwork | Net art | France | 2009-2011
Mateo Maté : Viajo para conocer mi geografía | Video | 00:07:42 | Espagne | 2010
Hans Op de Beeck : The building | Animation | couleur | 00:04:29 | Belgique | 2007 | Courtesy Galleria Continua, San Gimignano / Beijing / Le Moulin; Galerie Krinzinger, Vienna; Xavier Hufkens, Brussels; Marianne Boesky Gallery, New York; Galerie Ron Mandos, Rotterdam – Amsterdam
Txuspo Poyo : U.N (INVERSE) | Animation | 00:19:00 | Espagne | 2010
Paul Rowley, Tim Blue : The Rooms | Film exp. | 01:02:00 | USA, Irlande | 2010
Clement Valla : Postcards from Google Earth, Bridges | Net art | USA | 2010

Maquettes d'architectures. Ruiz-Larrea & Asociados S.L, Virai arquitectos, De Lapuerta + Asensio.
Nous avons souhaité inclure dans l'exposition différentes maquettes d'architecture et d'urbanisme, comme contrepoints aux œuvres présentées. Elles ne sont pas ici en tant qu'œuvre, mais comme les moments concrets d'un processus de création, des étapes intermédiaires, des moments matérialisés, entre-deux, entre la pensée et le réel. Différents organismes à Madrid ont été sollicités pour contribuer à cette présentation. Sont présentées les maquettes des cabinets d'architecte suivants :
- Ruiz-Larrea & Asociados S.L : César Ruiz-Larrea Cangas y Antonio Gómez Gutiérrez
- Virai arquitectos: Marta Parra, Juan Manuel Herranz y Stepan Martinovsky
- De Lapuerta + Asensio - Arquitectos Asociados
- NietoSobejano Arquitectos.
- Ainsi que des maquettes d'élèves de la Escuela de Arquitectura de Madrid UPM. (Javier Subira y Guillermo Fernandez Abascal).