Catalogue > Liste par artiste
Parcourez la liste complète des artistes présentés dans le cadre des Rencontres Internationales depuis 2004. Utilisez le filtre alphabétique pour affiner vos recherches.  mise à jours en cours 
Elena vogman, clemens von wedemeyer
Catalogue : 2018Actors of Profane History | Vidéo | hdv | noir et blanc | 17:0 | Russie | Allemagne | 2017
Elena vogman , clemens von wedemeyer
Actors of Profane History
Vidéo | hdv | noir et blanc | 17:0 | Russie | Allemagne | 2017

"Actors of Profane History" includes a series of recently discovered casting images from Sergei Eisenstein’s destroyed film "Bezhin Meadow," (1935-1937) preserved today at the Russian State Archive of Literature and Arts. It questions the interrelation between the cinematographic use of film extras, who usually appear only in the background of major cinema productions, and the possibility of acting in political history, in itself closely connected to the history of representation. In his films, Eisenstein worked almost entirely with non-professional actors, the so-called "tipazhes." Deriving from the French word "typage," the Russian “tipazh” was a concept for denoting a typical appearance, giving an immediate visual presence to the palpable characteristics of a social type. This reading of human appearance as evidence of social and political conditions elucidates parallels between cinema and criminalistic as well as physiognomic paradigms. Yet, in 1935, when Eisenstein was commissioned to shoot Bezhin Meadow, such “irregular types” were already banned from official screens. The censured and destroyed film tells the story of Pavlik Morozov, a fourteen year old pioneer who lived in the village of Gerasimovka and was killed in 1932 by his family after denouncing his father for being opposed to the collectivisation of the land. After the editing of the film went through at least two different versions, the production was definitively stopped in March 1937. The film was withdrawn and disappeared in the deposits of Mosfilm, where it was eventually destroyed in the bombing of Moscow during the Second World War. In 1967, Naum Kleiman and Sergei Jutkevic reconstructed a version of Bezhin Meadow based on a surviving sequence of individual frames.

Elena Vogman is an author, independent curator and postdoctoral fellow in the research project “Rhythm and Projection” at the Freie Universität in Berlin. Her book on "Sinnliches Denken: Eisensteins exzentrische Methode" (2018) has been published by diaphanes. Currently, she finishes her next book, "Dance of Values: Eisenstein’s Capital Project," which is forthcoming in the Fall of this year. Together with Marie Rebecchi and Till Gathmann she curated the exhibition “Sergei Eisenstein: The Anthropology of Rhythm” in 2017 at Nomas Foundation in Rome. In 2018, the trio curates the exhibition “Eccentric Values after Eisenstein” together at Espace Diaphanes in Berlin. Clemens von Wedemeyer, born in 1974 in Göttingen, Germany, currently lives and works in Berlin and holds a professorship for media art at the Academy of Fine Arts Leipzig. Solo exhibitions include: 2016 Hamburger Kunsthalle; P.O.V. - Neuer Berliner Kunstverein; 2015 MCA Chicago; 2013 MAXXI, Museo nazionale delle arti del XXI secolo, Rom with the project “The Cast”, curated by Giulia Ferracci

Mathias volz, bijan dawallu
Catalogue : 2005Ducks & Cars | Art vidéo | dv | noir et blanc | 142:23 | Allemagne | 2005
Mathias volz , bijan dawallu
Ducks & Cars
Art vidéo | dv | noir et blanc | 142:23 | Allemagne | 2005

Ducks & Cars joue de l'attente du spectateur. Lentement, comme une goutte de pluie qui se forme, une image se construit et disparaît dans le même instant. Doucement et calmement, de cette lenteur et de cette tension latente, nous apparaît un sujet enfantin : Ducks & Cars. La vidéo est pensée pour être projetée en arrière plan comme par exemple la prestation d'un groupe de musique ou lors de tout autre événement. Cela fait d'avantage référence à la conception classique de la peinture qu'à l'animation. Les symboles qui construisent l'image dérivent des caractères utilisées pour le tricot. Pas d'ASCII.


Bijan Dawallu termine en 2003 ses études de communications graphiques à l'UdK (Ecole des Beaux arts)de Berlin. Avec son collaborateur Andreas Eberlein, il intervient dans l'agence "Aroma", à Berlin. Mathias Volz: Mathias Volz achève ses études de multimédia en 2002. Après deux années d'activité pour une agence internet à Barcelone il travaille actuellement à Berlin en indépendant.

Friedl vom grÖller
Catalogue : 2013Ich auch, auch, ich auch | Film expérimental | 16mm | noir et blanc | 2:0 | Autriche | 2012
Friedl vom grÖller
Ich auch, auch, ich auch
Film expérimental | 16mm | noir et blanc | 2:0 | Autriche | 2012

The three-minute film, a snapshot of an encounter, is based on concrete experience. In an accompanying note, the filmmaker writes: ?For years, weeks, I have had to visit my mother and am regularly overwhelmed by the purpose of life, compassion, and anticipation of my own passing.? This experience is condensed in the film.

*1946 in London. She spent her childhood in Vienna and Berlin. From 1965-1969 she studied photography at the School of Graphic Arts. 1971 Masters certificate and commercial atelier for photography. 2005 National award for photography. 1990 Founder and director of School for Artistic Photography, Vienna until 2010. 2006 Founder and director of School for Independent Film, Vienna. First films in 1968. Screenings/Exhibitions (Selection): Centre Pompidou, Paris; Frankfurter Kunstverein; Generali Foundation, Wien; Anthology Filmarchives, New York; documenta 12, Kassel; Österreichisches Filmmmuseum, Wien; International Film Festival Toronto; International Film Festival Hong Kong; Berlin Biennale; Diagonale, Graz; Viennale; Lentos, Linz; Media-City, Windsor, HGB-Leipzig, Mumok Wien.

Catalogue : 2013Meine psychoanalytischen Notizen | Film expérimental | 16mm | noir et blanc | 3:0 | Autriche | 2013
Friedl vom grÖller
Meine psychoanalytischen Notizen
Film expérimental | 16mm | noir et blanc | 3:0 | Autriche | 2013

Fire ravages relentlessly through paper. Individual words, ragged sentences, loose thoughts have broken free of their contexts and flare up once again before melting away forever: ?unfaithful,? father,? ?on 17 October, K. complained of overwork,? ?I also think about incest and wanting to save sister.? The clearly legible handwriting on white sheets of paper has given up its search for meaning and surrenders to the flames. Artist Friedl von Gröller hands over several-page-long psychoanalytical protocols from her professional practice as psychoanalyst to the funeral pyre flaring in the middle of a snow-covered landscape. The notes from hundreds of hours of ?talking cure? extinguish silently, almost blithely. They abdicate their cognizance of the long therapy sessions between analyst and patient. But the burning paper is not the only storage medium that knows of Groller?s notes. The short film My Psychoanalytic Notes begins with close-ups of people?s faces?psychoanalysts?reading, intently studying Gröller?s protocols. Only then does the camera turn away from the faces?with an increasingly faster pan?toward a snowy forest landscape and the pile of burning books: As though the filmmaker wanted to once again call up her own profession as witness, which will remember her work even after the cold fire destroys all traces. The camera moves in an extreme close-up across the pages, leafs through once again. Yet it is just as fascinated by the bizarre ash formations that arise from the act of burning as it is by the notes and sentences dying on them. In the end, the camera digresses once more, wanders across the snow and wood, and ultimately turns to the backlight of the sky. The image fades, becomes white like snow?or white like a clean sheet of paper, on which a new stage of life can be recorded. (Alexandra Seibel) Translation: Lisa Rosenblatt

1946 in London. She spent her childhood in Vienna and Berlin. From 1965-1969 she studied photography at the School of Graphic Arts. 1971 Masters certificate and commercial atelier for photography. 2005 National award for photography. 1990 Founder and director of School for Artistic Photography, Vienna until 2010. 2006 Founder and director of School for Independent Film, Vienna. First films in 1968. Screenings/Exhibitions (Selection): Centre Pompidou, Paris; Frankfurter Kunstverein; Generali Foundation, Wien; Anthology Filmarchives, New York; documenta 12, Kassel; Österreichisches Filmmmuseum, Wien; International Film Festival Toronto; International Film Festival Hong Kong; Berlin Biennale; Diagonale, Graz; Viennale; Lentos, Linz; Media-City, Windsor, HGB-Leipzig, Mumok Wien.

Christina von greve
Catalogue : 2005Swelan | Vidéo expérimentale | dv | couleur | 5:10 | Allemagne | 2005
Christina von greve
Swelan
Vidéo expérimentale | dv | couleur | 5:10 | Allemagne | 2005

Scènes familiales avec poisson.


Christina von Greve est née en 1968 à Bonn . 1996-2001 études à la Kunsthochschule für Medien Köln (école supérieure d'arts des médias) 2002/2003 résidence à la Pépinières européennes pour jeunes artistes (MAP), Madrid, Espagne. Travaille comme artiste indépendante et cinéaste à Cologne.

Catalogue : 2007Flicker | Film expérimental | 35mm | noir et blanc | 10:0 | Allemagne | 2006
Christina von greve
Flicker
Film expérimental | 35mm | noir et blanc | 10:0 | Allemagne | 2006

Ouvrez les yeux et continuez de regarder l'aveuglante source de lumière qui réduit, dans ce film, les personnages et les objets en minces silhouettes. Il y a seulement de la lumière ...


Christina von Greve est née est 1968 à Bonn. De 1996 jusqu'à ce qu'elle obtienne son diplôme en 2001, elle a étudié à l'Académie des Arts Médiatiques à Cologne. En 2002-2003 elle a été artiste résident au MAP, un programme mis en place par la Pépinières européennes pour jeune artistes à Madrid en Espagne. Elle vit et travaille à Cologne en Allemagne. C-Schulz est né en 1968 à Cologne. Il travaille en tant que musicien et réalisateur depuis 1990. De 1996 à 2001, année où il a obtenu son diplôme, il a étudié à l'Académie des Arts Médiatiques de Cologne. Depuis 2002, il travaille en tant qu'auteur, directeur et compositeur pour la WDR (Westdeutscher Rundfunk, une station de radio) dans le domaine du 'featuring', de l'Ars Acustica et de la musique expérimentale. Il vit et travaille à Cologne, en Allemagne.

Christina von greve, c-schulz
Catalogue : 2005Swelan | Vidéo expérimentale | dv | couleur | 5:10 | Allemagne | 2005
Christina von greve , c-schulz
Swelan
Vidéo expérimentale | dv | couleur | 5:10 | Allemagne | 2005

Scènes familiales avec poisson.


Christina von Greve est née en 1968 à Bonn . 1996-2001 études à la Kunsthochschule für Medien Köln (école supérieure d'arts des médias) 2002/2003 résidence à la Pépinières européennes pour jeunes artistes (MAP), Madrid, Espagne. Travaille comme artiste indépendante et cinéaste à Cologne.

Catalogue : 2007Flicker | Film expérimental | 35mm | noir et blanc | 10:0 | Allemagne | 2006
Christina von greve , c-schulz
Flicker
Film expérimental | 35mm | noir et blanc | 10:0 | Allemagne | 2006

Ouvrez les yeux et continuez de regarder l'aveuglante source de lumière qui réduit, dans ce film, les personnages et les objets en minces silhouettes. Il y a seulement de la lumière ...


Christina von Greve est née est 1968 à Bonn. De 1996 jusqu'à ce qu'elle obtienne son diplôme en 2001, elle a étudié à l'Académie des Arts Médiatiques à Cologne. En 2002-2003 elle a été artiste résident au MAP, un programme mis en place par la Pépinières européennes pour jeune artistes à Madrid en Espagne. Elle vit et travaille à Cologne en Allemagne. C-Schulz est né en 1968 à Cologne. Il travaille en tant que musicien et réalisateur depuis 1990. De 1996 à 2001, année où il a obtenu son diplôme, il a étudié à l'Académie des Arts Médiatiques de Cologne. Depuis 2002, il travaille en tant qu'auteur, directeur et compositeur pour la WDR (Westdeutscher Rundfunk, une station de radio) dans le domaine du 'featuring', de l'Ars Acustica et de la musique expérimentale. Il vit et travaille à Cologne, en Allemagne.

Burkhard von harder
Catalogue : 2012DIE NARBE DEUTSCHLAND | Vidéo | hdv | couleur | 930:0 | Allemagne | 2012
Burkhard von harder
DIE NARBE DEUTSCHLAND
Vidéo | hdv | couleur | 930:0 | Allemagne | 2012

Die Narbe / The Scar is a film project in two parts by Burkhard von Harder ? in both cases helicopter flights following the remnants of the former inner German divide and demarcation line 20 years after the reunification. Part I ? Westberlin follows the former death strip in 76 minutes, part II takes the viewer in 16 hours realtime from the Czech border to the Baltic Sea up North along 1378 km through four seasons in three years: a line becomes a circle that turns into a spiral. The pod version of Part II (Von Prex bis Priwall) is envisioned as 28 volumes representing 28 years of oppression, covering 50 km each. So far 4 double volumes condense the experience.

Burkhard von Harder wurde 1954 auf der Nordseeinsel Sylt geboren. Fruehe Auseinandersetzung mit den Medien Photographie und Film. Studium an der Filmschule der New York University (1977), Student von Prof. Willy Fleckhaus (1983). Die anfaenglich widerstrebende Auseinandersetzung mit der deutschen Vergangenheit und deutschen Schuld fuehrt zu einer Reihe fotografisch-filmischer Projekte, was bis in die Jetztzeit anhaelt. Das Cold War Projekt, das auf mehreren tausend verwitterten und anonymen Negativen aus der Zeit des Kalten Krieges in der ehemaligen USSR basiert, wird im Fruehsommer 2013 zentraler Bestandteil der ersten Photo Art Biennale der Ukraine. bvh, 2012

Till Nikolaus von heiseler, michaela caspar
Catalogue : 2005Ein sehr kurzes Stück für Bankdirektoren | Doc. expérimental | dv | couleur | 32:20 | Allemagne | 2001
Till Nikolaus von heiseler , michaela caspar
Ein sehr kurzes Stück für Bankdirektoren
Doc. expérimental | dv | couleur | 32:20 | Allemagne | 2001

Ein sehr kurzes Stück für Bankdirektoren (fr: une très courte pièce pour directeurs de banque)est un opéra solo, monté sans autorisation dans une banque; une pièce d'une extrême sensibilité, qui traite d'une manière de "humer la folie" et du retour à "l'ennui, à l'odeur de tisane au tilleul, de l'adaptation raisonnable". (Critique du TAZ). Une autre pièce, celle du Libretto, est mise en scène et superposée à un métaniveau, à l'instar d'un titre: comme le chant n'est, dans les banques, toléré que dans des limites très restreintes, la police est alertée en très peu de temps. Des commandos des forces spéciales, qui interviennent généralement sur des prises d'otages ou des gros cambriolages, attaquent le bâtiment. Ils ne trouvent en face d'eux qu'une unique actrice à la sensibilité apparemment à fleur de peau, dont la fragilité est portée à son comble par sa tenue,une simple robe de papier. Si on la touchait brutalement ou si on la saisissait, elle se retrouverait nue (ce que, bien sûr, personne ne souhaite.)C'est le début d'une chorégraphie qui se trouve entre mise en scène et réalité... ...que la banque ait retiré sa plainte pour intrusion (dans les 8 cas) par souci de son image de marque, montre comment on peut , à l'aide de (méta-)planification, utiliser les mécanismes du marché dans un but artistique et politique, ainsi que pour sa propre protection... En tout, environ une demi-douzaine de projets du même type ont été jusqu'ici réalisés et montrés grâce à des caméras vidéo (manifestations comme forme d'art, installation d'une boîte d'informations " au nom du gouvernement fédéral" dans la zone piétonne de Potsdam, par laquelle nous présentions le grand projet (fictif) "nouveaux Länder - nouvelles identités ", avec pour fonction de développer pour les personnes des nouveaux Länder des identités adaptées au marché, entre autres) Ce projet a été financé par le Ministère de la Culture et de la recherche scientifique du Brandebourg.


Till Nikolaus von Heiseler, né à Braunschweig. Méningite suivie de séquelles neurologiques. Résistance éducative. Puis Wolfsburg, ville frontalière, ville de la Volkswagen. A neuf ans, première publication (dans le Zeit). Certificat d'incapacité scolaire, internat chrétien-fascisant. Sept renvois. Membre du groupe d'action artistique Head Resonance (devenu plus tard : Ponton Art Lab). Concert troyen: apparition avec musique "concept noise" au festival de jazz de Wolfsburg. Création du `lyrik werkstatt Göttingen`. Lecture à la NDR (radio Nord-Allemagne). Soutien du Dr. Walther Killy. Publications dans un manuel scolaire, chez Beltz, Rowohlt, edition Sisyphos et dans des revues littéraires. Formation de réalisateur avec John Costopoulos (N.Y.C.), Dominique De Fazio (L.A.) und Jack Garfein (N.Y.C. / Paris). Travail en tant que réalisateur à partir de ses propres textes à Berlin, Bâle, Francfort sur l'Oder et à la radio, et en tant que professeur de comédie (système Stanislavski) et coach pour acteurs de cinéma. Essai d'une nouvelle transmission de la littérature (fragment d'opéra, performance littéraire, installation textuelle, action publiques)- toujours en étroite collaboration avec des compositeurs et/ou des plasticiens. Fondateur des groupes interdisciplinaires d'artistes hai gorgai et du µ5-project.2 livres, 8 pièces de théâtre, scénariste et concepteur. En 1994, naissance de jumeaux, Anton et Emilia. Concepts expérimentaux en relations publiques. 5 années (1995-2000)d'expérimentation du roman à format média (3000 pages non éditées). Depuis l'hiver 1999/2000 travaux vidéo, co-fondateur du collectif des NEUEN METHODIKER (fr: nouveaux méthodiciens)avec entre autres Janus von Abaton, Andres Fuentes-Cannobbio et Michaela Caspar. Depuis l'automne 2002 séminaires dans le domaine de la théorie des médias avec le Dr. Bernd Ternes. Début du projet métathéorique ?Toward an Integral Theory of Media? couplé à des expérimentations pratiques dans différents médias (radio, vidéo, internet, installations sonores)et des interventions artistiques (performances dans l'espace public). Domaines de recherche formes de collectivité en réseaux, application de la théorie des médias, formats scientifiques, artistiques et des médias de masse. Colloques sur internet à l'Université Libre de Berlin en collaboration avec l'Université Humboldt et l'école supérieure des arts de Berlin. En 2005 création du formatLabor.

Laura von niederhäusern
Catalogue : 2011NULLZUSTAND | Doc. expérimental | hdcam | couleur | 43:0 | Suisse | 2011
Laura von niederhäusern
NULLZUSTAND
Doc. expérimental | hdcam | couleur | 43:0 | Suisse | 2011

La crise de la formation n?est pas un sujet nouveau, mais d?autant plus central dans le débat politique et les enjeux économiques du 21ème siècle. La journaliste rapporte les propos néolibéraux du secrétaire d?Etat à la formation et à la recherche ; les acteurs récitent, lors de l?audition, des fragments d?un roman d?éducation atypique de Robert Walser ; l?adolescent présente patiemment sa lettre de motivation pour trouver une place d?apprentissage. Est-ce que tout un chacun remplit son rôle ? Dans trois épisodes hétérogènes, l?essai filmique NULLZUSTAND propose subtilement de reconsidérer la formation non comme une garantie pour une place dans la « société du savoir », mais comme potentiel subversif de la jeunesse à transformer et renouveler le monde.


L?artiste Laura von Niederhäusern articule ses recherches par le moyen du film ; elle a notamment réalisé les essais filmiques Hier und Jetzt (2009) et Nullzustand (2011). En 2009, elle obtient le diplôme de la Haute école d?art et de design - Genève où elle a étudié la théorie critique dans le Programme Master de la recherche Critical Curatorial Cybermedia (CCC). Actuellement elle travaille comme assistante coordinatrice de l?orientation Master CCC et participe au projet de recherche Politiques et initiatives mémorielles et pratiques artistiques. Elle est membre et cofondatrice de l?association Uqbar.

Clemens von wedemeyer
Catalogue : 2016Die Pferde des Rittmeisters | Doc. expérimental | hdv | noir et blanc | 10:0 | Allemagne | 2015
Clemens von wedemeyer
Die Pferde des Rittmeisters
Doc. expérimental | hdv | noir et blanc | 10:0 | Allemagne | 2015


Born in 1974 in Göttingen, Germany. He lives and works in Berlin. Between 1996 and 1998 he studies photography and media at the Fachhochschule Bielefeld. In 1998 he transfers to the HGB Academy of Visual Arts Leipzig and graduates from Astrid Kleins’ class in 2002, followed by a master in 2005. In the same year he receives the Kunstpreis der Böttcherstrasse in Bremen. In 2006 he wins the German competition at Internationale Kurzfilmtage Oberhausen as well as the Karl-Schmidt-Rottluff-Stipendium. Wedemeyer exhibits at the Moscow Biennial in 2005 and at the Berlin Biennial in 2006. In 2008 he participates in Skulptur Projekte Münster. Solo exhibitions include Kölnischer Kunstverein and MoMA PS1, New York, in 2006, the Barbican Art Centre London in 2009 and the Frankfurter Kunstverein in 2011. He participates in documenta 13 in 2012.

Clemens von wedemeyer, maya schweizer
Catalogue : 2006Rien du tout | Fiction | 35mm | couleur | 30:0 | France | 2006
Clemens von wedemeyer , maya schweizer
Rien du tout
Fiction | 35mm | couleur | 30:0 | France | 2006

Une réalisatrice veut tourner un film médiéval dans la banlieue de Paris. Pendant le casting, elle se concentre sur une seule personne. Le parking, devant le théâtre, sur lequel les jeunes acteurs attendent leur tour, devient vite le décor de la nouvelle scène. Pendant qu´à l´intérieur, l´aliénation entre la réalisatrice et son assistant, atteint son paroxysme, commence à l´extérieur, la danse des « superflus ».


Maya Schweizer, née le 10 janvier 1976 à Maisons-Alfort,vit et travaille à Berlin En juin 1998 Licence d´arts plastiques à l´ Université d´Aix-en-Provence. De 2000 à 2002 elle entre à la Hochschule für Grafik und Buchkunst (HGB), de Leipzig puis entre en équivalence à l´ Universität der Künste(UdK) de Berlin où elle est diplômée en janvier 2005.

Nicole vÖgele
Catalogue : 2015nebel | Doc. expérimental | 16mm | couleur | 60:0 | Suisse | Allemagne | 2014
Nicole vÖgele
nebel
Doc. expérimental | 16mm | couleur | 60:0 | Suisse | Allemagne | 2014

Une gare dans la brume; des rails qui se perdent dans la blancheur. Un homme qui attend. Entre les nappes de brouillard, un renard, le nez au vent. Mugissements, vacillements, puis le silence. Et toujours la brume. Des images de la nature se mêlent à des rencontres fugitives, des hommes qui habitent leurs propres mondes: un astronome, un musicien, un éleveur de chevaux. Tous sont animés d’une soif secrète de contacts, de liens et aspirent à un regard ouvert sur le monde. Loin des explications, le film restitue un grondement intérieur.


Born in 1983 in Gretzenbach (Switzerland). 2002 she got her first job at the Swiss Television. Over the last ten years she has been working as a journalist and reporter for several programs as «CASH-TV», «10vor10» and «Reporter». At the Swiss TV she started making documentaries. In 2010 Nicole Vögele enrolled at the Baden-Württemberg Film Academy, studying documentary filmmaking. Her first short documentary „Frau Loosli“ won the Postproduction Prize for the best swiss film at Visions du Réel 2013. Her latest film „nebel“ premiered at Berlinale 2014 and received an honorable mention by the dialogue en perspective jury. Nicole Vögele is currently working on her diploma project.

Viet vu
Catalogue : 2018Nguoi Kien | Fiction | hdv | couleur | 26:19 | Viet nam | 2018
Viet vu
Nguoi Kien
Fiction | hdv | couleur | 26:19 | Viet nam | 2018

The daily life of a homosexual man whose body is inhabited by ants.

Viet Vu (Ph?m Quang Trung) is a newcomer in moving image. He was introduced to images in a workshop at Hanoi Doclab by artist Jamie Maxtone-Graham in 2016. So far he has made one image collection of "Mom-me" (2017 - group exihibition at Hanoi Manzi Art Space) and a short film of "Ant-Man" (2018). Viet likes to approach the sublimity in vision of humanity through his camera.

Nicolas wackerbarth
Catalogue : 2007Halbe Stunden | Fiction | 35mm | couleur | 20:0 | Allemagne | 2007
Nicolas wackerbarth
Halbe Stunden
Fiction | 35mm | couleur | 20:0 | Allemagne | 2007

Mélanie vit au jour le jour, un samedi elle se (re)trouve toute seule dans sa maison: sans obligations dans le nouveau vide de sa vie.


Emmanuelle waeckerle, jimmy robert
Catalogue : 2005Newsflash | Art vidéo | dv | couleur | 8:4 | France | Royaume-Uni | 2004
Emmanuelle waeckerle , jimmy robert
Newsflash
Art vidéo | dv | couleur | 8:4 | France | Royaume-Uni | 2004

Dans une série de tableaux comiques, nous répondons avec pathos et humour à la manipulation des médias concernant la guerre et le terrorisme ? tout en essayant de faire un signe personnel de protestation. Derrière notre satire apparemment désespérée et une attitude auto-dérisoire se cache une critique de la violence et de la démagogie. La présentation était faite au départ pour les Rencontes Internationales de Berlin en 2003, @ La gaîté Lyrique à Paris en 2003, comme une réponse personnelle à la guerre "contre l?Irak?" qui avait tout juste commencé. L??uvre tombe à point nommé aujourd?hui comme ce fut le cas en 2003.


Les pratiques du travail interdisciplinaire d?Emmanuelle Wæclerle évoluent entre le langage sonore et le corps, explorant leurs intersections fonctionnelles. L?idée de fluidité et de flux dans l?identité et l?espace fut centrale à la modernité et a toujours trouvé son chemin dans les pratiques interdisciplinaires de l?art ; peut-être à cause de sa propre expérience d?une trame culturelle mélangée (du Maroc, de France et d?Angleterre). Mais aussi comme dans les travaux de Henri Michaux, les mots "l'un des meilleurs remèdes contre sa propre vulnérabilité, dissatisfaction et sens fondamental de l?iniquité dans le monde". Elle explore en ce moment les nouvelles technologies de l?interactivité en relation avec l?utilisation, la vision et l?entente de la voix avec les possibilités vocales et la communication non-verbale. Sa recherche est supportée par la London Art and Survey Institute of Art and Design où elle est une chargée de cours vétéran en Communication visuelle. Jimmy Robert est en ce moment en train de finir un programme local de deux années de doctorat à la Rijks Academie d?Amsterdam. Son travail gravite dans l?espace entre la matérialité et la représentation, évoluant de la photographie vers le film et la performance autant que vers l?écriture. Il tente de mettre en marche la porosité des différents supports identificatoires comme la littérature et le cinéma, pour atteindre le derrière de la page ou de l?écran en ne faisant plus qu'un avec l?image ou incarnant le texte.

Beny wagner
Catalogue : 2018Outside | Film expérimental | mp4 | couleur | 14:0 | Allemagne | 2017
Beny wagner
Outside
Film expérimental | mp4 | couleur | 14:0 | Allemagne | 2017

`Outside` traverses two cyclical metabolic paths in the attempt to forge a reciprocal relationship between the two. Moving from the metabolism of the human body to the metabolism of waste infrastructures, the film creates an inverted exchange wherein the concealment of waste inside the human body turns to the concealment of the human body inside waste. The boundary that divides waste from production would seem to contain an underlying set of moral implications. The film considers these as situated somewhere between law enforcement and class structure as defined through labor positions.

Wagner has exhibited his work and screened films world wide: International Film Festival Rotterdam, Media Art Biennale WRO, Movimenta Biennale (Nice), Rongwrong (Amsterdam), Haus der Kulturen der Welt (Berlin), Art Athina (Athens), Impakt Festival (Utrecht), 5th Moscow Biennale for Young Art, Eye Film Museum (Amsterdam), Venice Biennale, Plato (Ostrava), Import Projects (Berlin), Future Gallery (Berlin), Center (Berlin) among others. His work has been featured in Artforum, Spike Magazine Quarterly, Frieze Magazine, Kaleidoscope Press, and Die Zeit. He has published texts with Valiz, BLOCK Magazin and 60 pages. Wagner graduated with honors from Bard College, New York in 2008. He was a researcher at Jan van Eyck Academy, The Netherlands in 2015-6. He is currently a lecturer at Gerrit Rietveld Academy, Amsterdam, and has been a guest teacher at several other academies.

Nicolas wagnieres, benoit peverelli
Catalogue : 2007hotel jugoslavija 1.0 | Documentaire | 16mm | couleur | 12:50 | Suisse | Serbia | 2006
Nicolas wagnieres , benoit peverelli
hotel jugoslavija 1.0
Documentaire | 16mm | couleur | 12:50 | Suisse | Serbia | 2006

Ce film retrace l`histoire de l`hôtel JUGOSLAVIJA, à Belgrade, témoin d`une époque passée et des multiples changements historiques qu`a connu le pays depuis lors. A travers les témoignages en voix off d`un ancien directeur et d`anciens employés, l`histoire du bâtiment nous est racontée et renaît en partie tandis que la caméra balaie par de longs travellings et panoramiques l`architecture, rigoureuse des lieux, jusqu`à nous ramener dans un présent en chantier.


Né à l?automne 1971 à Lausanne, Nicolas Wagnières se lance dans un apprentissage de dessinateur en bâtiments suite à un échec scolaire, Il a alors 16 ans. Son certificat en poche, il s?essaie au métier de manière épisodique, il frôle le concours d?admission à l?école d?art de Lausanne, puis au gré de ses amitiés rejoint les fondateurs de TRACKS records, magasin de disques spécialisés, nous sommes alors au printemps 1992. Une carrière de disc jockey et de production musicale se développe ainsi en parallèle, et lorsque le marché se met à rendre le travail des indépendants plis délicat, les magasins sont cédés à d?autres, nous sommes en 1999. Il se présente ensuite au concours de l?Ecole supérieure d?audiovisuel de Genève, pour y étudier quatre ans le cursus de cinéma. Il obtient son diplôme en 2005 avec un court-métrage tourné à Belgrade : Tranzit. Il suit ensuite le cours postgrade de l?école supérieure des beaux-arts de Genève, et obtient un poste d?assistant dans le département de cinéma. Il réalise actuellement un film sur la transformation d?un hôtel à belgrade en Serbie, et vient de terminer deux films de danse avec le chorégraphe genevois Foofwa d?Imobilité.

Kay walkowiak
Catalogue : 2014Minimal Vandalism | Video | hdv | couleur | 3:49 | Autriche | 2013
Kay walkowiak
Minimal Vandalism
Video | hdv | couleur | 3:49 | Autriche | 2013

Touching art objects in an exhibition space is usually not allowed. Not so in Kay Walkowiak´s Minimal Vandalism, where this prohibition is practically stomped on. The setting, the Generali Foundation in Vienna is the epitome of a modernist exhibition building, which—as neutral White Cube-like shell—is meant to intervene as little as possible in the act of viewing art.. Well, other than the tube-like enfilade with the massive concrete wall running down the middle along which a parcours of minimalist sculptures is set up in Minimal Vandalism. And it truly is a parcours, as after a brief exposition, in which the jerky camera movements already lead us to suspect that something’s up, an entirely unexpected performance unfolds. In one of the few calm takes, a surveillance camera soon becomes visible and the show begins: a skateboarder (Kilian Martin) coming from the depths of the room makes his approach on three boards piled on top of one another, to subject the sculptures to a test of endurance, or skill. The “performer” relentlessly includes the objects in his acrobatics, regardless of the fact that they are art, gliding up onto them, sliding across their surfaces, and daringly jumping over them.

*1980 in Salzburg, lives and works in Vienna. Several Grants and awards; e.g. Artist in Residence Grant Banff(2014), Beijing(2013), Varansi (2013), Theodor Körner Preis (2010), Otto Prutscher award (2008), Fred Adlmüller scholarship (2006). He studied philosophy and psychology at the University of Vienna, photography and video art at the Academy of fine Arts, Vienna and art & communication and sculture & multimedia art at the University of Applied Arts, Vienna.

Emmett walsh
Catalogue : 2011The Pathfinder: Prospect | Vidéo | hdv | couleur | 13:11 | Irlande | USA | 2011
Emmett walsh
The Pathfinder: Prospect
Vidéo | hdv | couleur | 13:11 | Irlande | USA | 2011

`The Pathfinder: Prospect`, begins with the painted portrait of a 19th century politician and pioneer, John C. Frémont, housed in the Brooklyn museum, New York. From this figure the camera begins to build curious panning views of staged historical dwellings and stuffy expansionist-era oil paintings, before moving on to stationary shots of the nearby Prospect Park, with its carefully allotted tracts of woodland and pasture. The pace of the footage is dictated by a recording of a local drum circle; a loose collective of neighbourhood residents who come together each week, with no clear leader, and improvise African and Caribbean drum rhythms. A crescendo is reached through fragmented visions of paths and roads, dissected by painted lines and cracked patterns. A series of subtitles appear throughout the video, in which a loose conversation is recounted. A narrator struggles to clarify it`s own position in remembering a past journey to distant islands, when utopian ideals were discussed and only half formulated. Throughout `The Pathfinder: Prospect`, the uneasy collision between 19th and 20th century urban planning, the displacement of migrant communities, and idealised visions of pastoral equilibrium are melded together through the intuitive, pulsing efforts of the drum circle.

Emmett Walsh is an artist and writer from the UK, currently based in Los Angeles. His work spans sculpture, writing, video, photography, and print. He graduated from the MFA program at the Glasgow School of Art in 2008.

Calum walter
Catalogue : 2016Unknown Hours | Vidéo | hdv | couleur | 12:30 | USA | 2016
Calum walter
Unknown Hours
Vidéo | hdv | couleur | 12:30 | USA | 2016

Unknown Hours studies a precarious nightscape. An observer journeys down a main street in Chicago towards a neighborhood known for its nightlife. The moving image is slowed to reveal the intermittence of street lights and sports bar televisions. A camera peers into the moments between events.

Calum Walter is a filmmaker, artist and sound designer. He has a BFA from the University of Colorado where he studied filmmaking with an emphasis on sound, and later received a MFA from the School of the Art Institute of Chicago. He continues to do sound design and recording for his own films, and has collaborated with artists as cinematographer, sound recordist and designer. His work has screened widely at places including New York Film Festival, Toronto International Film Festival, Rotterdam International Film Festival, Slamdance, Ann Arbor Film Festival and the Big Ears Music Festival. He Teaches in the department of Radio/Television/Film at Northwestern University.

Michael walter, susanne berggren
Catalogue : 2005Der Hörnermann | Vidéo expérimentale | dv | couleur | 17:30 | Allemagne | Suède | 2004
Michael walter , susanne berggren
Der Hörnermann
Vidéo expérimentale | dv | couleur | 17:30 | Allemagne | Suède | 2004

"Der Hörnermann" -Un phénomène animal et conceptuel sur une médidation à travers un paysage d'horizons. The Hörnermann est une créature qui oscille entre nature et culture. Sur les images, vous voyez un humain portant des cornes à sa tête, marchant doucement à travers la forêt. Par moment, il semble être étranger au paysage, réalisant une mascarade pour rentrer dedans ou se cacher, à d'autres moments il semble être le souverain, ou encore en faire partie, n'étant plus un humain. Filmé dans la forêt de Tiveden en Suède, l'image est magnifique et évite de devenir ironique mais reste sensible, les deux en compassion et fidélité au regard des changements de visages de l'être Hörnermann. "C'est assez étrange dans sa simplicité, et dans son refus de montrer autre chose que ce qu'il montre au début, à l'exception de petites variations (ce qui vous incite à faire attention). J'aime le son et la quiétude que provoque la musique. J'aime le fait que ce ne soit pas ennuyeux, et à l'opposé, dans un certain sens, c'est plutôt drôle. Le mouvement de Hörnermann est si "suspendu" (...)entre beaucoup de choses que vous ne pouvez pas remarquer, qui vous laisse deviner, même si c'est très simple. J'aime aussi l'idée que cela vous permet de regarder et d'apprécier le paysage pendant le déroulement de cette action peut-être sentimentale et kitsch." Commentaire par J-P A


MICHAEL WALTER (1966) travaille comme artiste visuel. Différentes expositions en Europe. SUSANNE BERGGREN (Stockholm/Berlin) a travaillé en tant que chorégraphe à partir du milieu des années 1990 dans un contexte de danse, d'arts visuels et de club. Elle travaille habituellement en étroite collaboration avec des artistes de disciplines variées, et réalise des oeuvres dans différents médias. Son travail a été présenté en Suède et de manière internationale. Ces dernières années, elle a aussi beaucoup travaillé comme danseuse avec des chorégraphes tels que Xavier LeRoy, Eszter Salamon, et Antonia Baehr, en tournées en Europe. Parmi les salles de théâtres et de danse: Musée d'Art modern de Fylkingen et divers clubs et restaurants à Stockholm, à Hau (Berlin),la Thomas Nordanstad Galerie de New-York, Art Genda 2000 à Helsinki, Appartement International de Vienne, Wien et Äbo.

Alexia walther, maxime matray
Catalogue : 2008L'élan | Fiction | 16mm | couleur | 15:24 | Suisse | France | 2008
Alexia walther , maxime matray
L'élan
Fiction | 16mm | couleur | 15:24 | Suisse | France | 2008

Aujourd`hui encore, il arrive parfois ceci : on est debout dès l`aube, on n`est pas seul, on traverse la campagne, on s`encourage, on redoute, on pérore, on joue, on fredonne. On est attendu. On n`a pas grand-chose à perdre, fors l`honneur.


Alexia Walther est née en 1974 à Genève, elle travaille actuellement à Paris. Elle est diplômée depuis 1999 de l?ESAV (École Supérieure d?Art Visuel), Genève, en section media-mixte. Maxime Matray est né en 1973 à Paris. Plasticien et auteur, il est diplômé depuis 1995 de l?EPIAR (École Pilote Internationale d?Art et de Recherche), Villa Arson, Nice. Leur collaboration a débuté avec le court-métrage Twist, qui a gagné plusieurs prix dans de nombreux festivals. Ils ont écrit et réalisé ensemble le court-métrage l?élan.